Quels placements financiers effectuer pour préparer l’avenir ?

Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) fiscales investissent dans des actifs immobiliers et détiennent des ensembles immobiliers gérés par des sociétés de gestion. Si vous envisagez d’investir dans une SCPI fiscale, sachez qu’il s’agit d’investissements à faire sur du long terme (8 ans minimum voir plus en fonction des obligations locatives liées au dispositif fiscal). Les SCPI tendent à devenir le placement préféré des épargnants. Au premier semestre 2017, elles ont enregistré une collecte record de 3,8 milliards d’euros (toutes SCPI confondues). *

Investir dans une SCPI : les avantages des SCPI Fiscales

Afin d’alléger ses impôts pour 2018, le mieux est d’investir avant la fin de cette année. Pour cela les SCPI fiscales semblent être une solution efficace. Pour investir dans une SCPI, vous devez vous porter acquéreur de part(s) dont le montant minimum de souscription est fixé par la SCPI elle-même. Elles génèrent de nombreux avantages et observent un rendement supérieur à celui du livret A.

– Elles permettent de diversifier et dynamiser ses placements.

– Le patrimoine est mutualisé et la gestion du bien est entièrement déléguée à un professionnel. Ainsi, vous n’avez pas à vous charger des formalités administratives (suivi des locataires, travaux, loyers) et les loyers que vous percevez sont nets de charge. La société de gestion les déduit en amont.

– L’investissement en SCPI fiscale est plus sécurisé que la majorité des placements boursiers. Elle offre un ratio de rendement/risque intéressant pour un investissement sur du long terme. Elle permet d’obtenir des rentabilités supérieures à la plupart des placements financiers tout en assurant un niveau de sécurité satisfaisant.

Investir dans une SCPI : les risques des SCPI fiscales

Les SCPI peuvent vous faire bénéficier d’avantages fiscaux, mais comportent aussi des risques, leur rendement n’étant pas garanti. Il apparaît que les SCPI investies dans l’ancien présentent de mauvais taux de rendement ainsi que de bas taux d’occupation financiers du patrimoine locatif < 90%. Le mieux est donc de faire appel aux conseils et services de conseillers en gestion de patrimoine pour en savoir plus sur les produits les plus sûrs et performants du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *