Loi Pinel : l’investissement immobilier pour réduire ses impôts en 2019

Acheter un logement pour le louer, c’est construire un patrimoine durable. Et c’est aussi payer moins d’impôts. En réalisant un investissement locatif dans l’immobilier, vous bénéficiez de nombreux dispositifs fiscaux. Vous pouvez investir, grâce à des mécanismes de défiscalisation. Prolongé jusqu’au 31 décembre 2021, le dispositif Pinel permet une réduction d’impôt sur le revenu du contribuable. Pour ce faire, l’investisseur s’engage à louer le logement non meublé et en tant que résidence principale du locataire. Cet avantage fiscal se réalise l’année durant laquelle le fait générateur est intervenu.

La volonté de la loi Pinel est d’encourager l’investissement dans l’immobilier neuf ou en état futur d’achèvement afin d’augmenter et d’améliorer le parc locatif en France.

Réduire ses impôts avec les dispositifs fiscaux permettant l’investissement immobilier

Avec la mise en place supposée du prélèvement à la source en 2019, certains dispositifs sont inefficaces sur 2018 et d’autres deviennent très opportuns pour l’investissement immoblier en 2019. Il convient de l’analyser au cas par cas, mais la loi Malraux ainsi que les placements donnant droit à de la réduction d’impôt tels que la LODEOM par exemple sont une aubaine.

Par ailleurs, le PERP ou l’acquisition sous le dispositif des Monuments historiques seront à privilégier en 2019.